Ducati Lenovo Team

Jack Miller

Tout au long d'un championnat du monde MotoGP 2020 rendu difficile par un calendrier chargé et les restrictions dues au Covid-19, Jack Miller, au guidon de la Ducati Desmosedici GP du Pramac Racing Team, a su se distinguer, devenant rapidement l'un des principaux protagonistes de la saison. Avec 132 points, le pilote australien a terminé septième au classement final, frôlant la victoire à plusieurs reprises, terminant trois fois sur la deuxième marche du podium (GP de Styrie, GP de Valence et GP du Portugal) et troisième sur le podium du GP d'Autriche. Après trois saisons au sein de l'équipe Ducati soutenue par l'usine, grâce à son talent et à sa croissance constante, Jack a gagné une place dans l'équipe d'usine et se prépare maintenant pour sa première saison en tant que pilote d'usine Ducati.

Né à Townsville, en Australie, le 18 janvier 1995, Miller a fait les premiers pas de sa carrière de pilote en motocross, récoltant six titres australiens avant de passer à la course sur route en 2009. Il s'est rendu en Europe pour participer au championnat allemand 125cc et a remporté son premier titre IDM en 2011, à l'âge de 16 ans seulement. Après son succès en Allemagne, l'Australien a fait ses débuts dans le championnat du monde la même année, en participant à six Grands Prix dans la catégorie 125cc.

En 2012, Miller a participé à l'ensemble du championnat du monde Moto3, avec le Caretta Technology Team avec lequel il a également disputé le championnat 2013, devenant l'un des protagonistes à la fin de la saison. En 2014, avec l'équipe Ajo Motorsport, Jack est devenu l'un des principaux prétendants au titre. Après une saison très disputée, qui l'a vu monter sur dix podiums (dont six victoires) et huit pole positions, le pilote australien a finalement terminé l'année comme vice-champion du monde Moto3, à deux points seulement d'Alex Márquez.

L'extraordinaire talent dont il a fait preuve en 2014 lui a valu une promotion directe au MotoGP l'année suivante. Après une première saison d'adaptation à la nouvelle catégorie, Jack a rejoint en 2016 le Team Marc VDS, avec lequel il a obtenu son premier succès extraordinaire sous la pluie au Circuit d'Assen lors du GP des Pays-Bas, malgré une année marquée par des blessures répétées, qui l'ont obligé à manquer certaines courses. Après avoir accumulé une série de résultats dans le top 10 en 2017, toujours avec la même équipe, Miller a été choisi par Ducati en 2018, année où il a rejoint l'équipe Pramac Racing.

Au guidon de la Desmosedici GP, Jack a décroché sa première pole position dans la catégorie reine en Argentine la même année. Mais c'est en 2019 que le pilote australien a pu montrer son talent : avec cinq podiums au cours de la saison dans le GP des Amériques, en République tchèque, en Aragon, en Australie et dans le GP de Valence, il a terminé la saison 2019 à la huitième place du classement général avec 165 points. En 2020, lors de sa troisième année avec la machine rouge de Borgo Panigale, Miller a été à nouveau protagoniste à plusieurs reprises, ajoutant quatre autres podiums à son palmarès MotoGP et prouvant qu'il était prêt à porter les couleurs de l'équipe officielle Ducati 2021, prêt à être à nouveau parmi les protagonistes de toutes les courses cette saison.

Retrouvez Jack Miller sur les réseaux sociaux

Présentation du Team Ducati Lenovo 2021

Découvrez les temps forts de l'évènement

Inscrivez-vous à la newsletter

Saisissez votre courriel et vous serez toujours informé sur les nouveautés et les promotions Ducati.

Vous pouvez à tout moment compléter votre inscription et créer votre profil sur Ducati.com pour recevoir des communications personnalisées et accéder à toutes les fonctionnalités.

Vous consentez à la politique de confidentialité
Saisissez un courriel valide