Team Ducati Lenovo

Pecco Bagnaia

Né à Turin le 14 janvier 1997, Bagnaia a fait les premiers pas de sa carrière de pilote de moto en Minimoto. Couronné champion d'Europe MiniGP en 2009, Pecco a rapidement été recruté par la VR46 Riders' Academy. Après avoir terminé deuxième à l'issue du championnat PreGP 125, le pilote turinois a participé aux championnats d'Espagne 2011 et 2012 dans les catégories 125cc et Moto3, terminant les deux saisons avec une victoire et une troisième place au classement final. Prêt pour la scène mondiale, Pecco a fait ses débuts en Championnat du monde Moto3 en 2013 avec le Team Italia avant de rejoindre le tout nouveau SKY Racing Team VR46 l'année suivante. En 2015, avec le Team Aspar, Bagnaia a décroché son premier podium dans la catégorie légère, terminant troisième au GP de France au Mans et se battant pour le podium à plusieurs autres occasions. En 2016, sa première victoire dans le championnat du monde est arrivée à Assen, et avec six podiums (dont deux victoires), il a terminé sa troisième saison en Moto3 à la quatrième place du classement général avec 145 points à son actif. 

En 2017, Bagnaia est passé en Moto2 avec le Sky Racing Team VR46 et a remporté le prix de Rookie of the Year, terminant sa première saison dans la catégorie avec quatre podiums. 2018 a été l'année décisive pour le jeune pilote piémontais qui, avec 8 victoires et 12 podiums, a remporté le titre de champion du monde Moto2 et obtenu sa promotion en MotoGP pour l'année suivante sur la Desmosedici GP de l'équipe Pramac Racing. 

 

Après une première partie de saison consacrée à l'adaptation à la nouvelle catégorie, Pecco commence à briller à la fin de l'année 2019, réalisant une excellente quatrième place au GP d'Australie. En 2020, toujours avec la Ducati de l'équipe satellite italienne, le pilote turinois marque son premier podium (deuxième place) en MotoGP lors de son Grand Prix national à Misano Adriatico. Lors de l'épreuve suivante, qui s'est déroulée sur le même circuit, il est passé tout près de la victoire, bien qu'il se remette encore d'une grave blessure à la jambe droite, qui l'a contraint à renoncer à trois courses. 

Grâce à sa détermination et à son talent, Pecco a obtenu une place dans l'équipe Ducati Lenovo, usine de l'équipe basée à Borgo Panigale, pour 2021. Lors du premier GP au Qatar, Bagnaia a pris sa première pole position dans la catégorie reine pour s'assurer un podium dans la course en terminant troisième. Deuxième à Portimão puis à Jerez derrière son coéquipier et vainqueur Jack Miller, le pilote italien a prouvé plus d'une fois qu'il était prêt à chasser son premier succès, mais une chute lors de son GP national au Mugello a ralenti sa progression. 

Après avoir frôlé la victoire lors du GP d'Autriche, qu'il a terminé à la troisième place, Pecco a officiellement changé de cap lors du Grand Prix d'Aragón. Parti de la pole position, l'Italien a finalement obtenu son premier succès en MotoGP après une performance exceptionnelle qui l'a vu tenir tête à un Marc Márquez redoutable pendant toute la course. Sept jours plus tard, Bagnaia a remporté une autre victoire incroyable au GP de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini. Après avoir terminé le GP des Amériques en troisième position, le pilote Ducati était de retour dans la course au titre. Malheureusement, une chute lors de la course suivante à Misano alors qu'il était en tête met définitivement fin à ses espoirs de titre, et Fabio Quartararo est couronné Champion du Monde. Déterminé à terminer sa première saison avec le Ducati Lenovo Team en beauté, Pecco a renoué avec la victoire lors des deux derniers événements de l'année. Avec deux victoires consécutives à Portimão et à Valence, il confirme sa deuxième place au classement général, à 26 points du leader. 

En 2022, Bagnaia continue de porter les couleurs de l'équipe d'usine et débute le championnat du monde comme l'un des favoris de la lutte pour le titre. Cependant, les premières courses ont présenté quelques difficultés, notamment quelques chutes. Après une fantastique victoire lors du GP d'Espagne et une autre lors de sa course nationale au Mugello, Pecco a chuté à nouveau lors du GP d'Allemagne et s'est retrouvé à 91 points de la tête du classement. Le pilote italien n'a pas baissé les bras et, dans la seconde moitié de la saison, il a effectué une remontée record. Après avoir remporté quatre autres victoires consécutives, Bagnaia a continué à accumuler des points et a pris la tête du championnat lors du Grand Prix d'Australie, alors qu'il ne restait que trois courses au calendrier. Après une autre victoire fantastique à Sepang, Pecco a été couronné Champion du Monde 2022 lors de la dernière manche à Valence. Il s'agit également du premier titre mondial entièrement italien depuis 1972, 50 ans après Giacomo Agostini avec la MV Agusta dans la catégorie 500cc. Bagnaia est également devenu le premier pilote italien à remporter le championnat du monde MotoGP sur une moto italienne.

Le champion du monde en titre figurait sans aucun doute parmi les principaux candidats pour la saison 2023, car il a immédiatement démontré sa domination en remportant le premier Sprint et le GP du Portugal à l'Autodromo Internacional do Algarve à Portimão. Ce triomphe a ouvert la voie à trois autres victoires lors des courses Sprint organisées à Austin (États-Unis), au Mugello (Italie) et au Red Bull Ring (Autriche), ainsi qu'à quatre autres victoires lors du GP d'Espagne, du GP d'Italie, du GP des Pays-Bas et du GP d'Autriche. Avec une avance confortable de 62 points sur Jorge Martín (Team Pramac Racing), la défense du titre mondial de Pecco ne semblait pas rencontrer d'obstacles. Cependant, un terrible accident survenu lors du GP de Catalogne à Barcelone l'a momentanément ralenti dans sa quête du titre. Malgré les circonstances effrayantes, l'accident n'a causé que de graves contusions à Bagnaia, ce qui lui a permis de participer aux GP de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini prévus la semaine suivante. Toujours en cours de rétablissement, Pecco a obtenu une troisième place dans le Sprint et le GP du dimanche à domicile. Pendant ce temps, Martín, de plus en plus en forme, a réduit son retard au championnat à quelques points seulement, devenant finalement le nouveau leader du classement grâce à une nouvelle victoire dans la course Sprint du GP d'Indonésie. Cependant, son avance s'est avérée de courte durée : lors de la course du dimanche sur le Mandalika International Street Circuit, Bagnaia a remporté une victoire incroyable en partant avec le 13ème temps, alors que son rival espagnol a été victime d'une chute. Cela a marqué le début d'une lutte acharnée entre les deux pilotes Ducati, une rivalité qui a persisté jusqu'à la dernière manche à Valence. Là, Bagnaia a réaffirmé son statut de Champion du Monde en remportant sa septième victoire de la saison.

Informations personnelles

  • Numéro de pilote : 1
  • Age : 27 (Né le 14 Janvier 1997)
  • Lieu de naissance : Turin, Italie
  • Résidence: Pesaro, Italy
  • Taille : 1m76
  • Poids : 64 kg
Les réseaux sociaux de Francesco Bagnaia

Inscrivez-vous à la newsletter

Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus sur le traitement des données.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de Ducati.

Saisissez un courriel valide
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.