Ducati people

Chiara, Marialena et Stefania : meilleures amies, amies pour la vie.

Pour Mariaelena Caizzi, Chiara Lovato et Stefania Demicheli, il n'y a pas de meilleur temps que celui passé sur leurs motos. Sur une Ducati, pour être précis. Mais ce qui est encore mieux, c'est que toutes les trois libèrent leur passion ensemble. Comme lors de l'étape inaugurale de la DRE Rookie, l'événement où ils se sont rencontrés il y a environ un an et ont donné le coup d'envoi de leur merveilleuse amitié. Comme lors des Scrambler Days of Joy, où ils montrent régulièrement leurs talents de pilotes à toute la communauté, et lors du track day au guidon du nouveau Monster. C'est à cette dernière occasion que nous les avons rencontrés pour donner à tous les Ducatisti une chance de mieux les connaître.

Leurs profils sociaux en disent déjà beaucoup sur eux : ils sont jeunes, ils sont sympathiques, ils savent s'amuser et divertir. En plus d'être des motards et des créateurs numériques, ce sont de grands amis et des Ducatistes passionnés. N'oublions-nous rien ?

Mariaelena - Je suis étudiante en sciences de l'exercice. Dans le passé, j'étais une athlète professionnelle de saut en hauteur et de triple saut. Depuis lors, j'ai toujours eu l'esprit de compétition. Tout ce que je fais, je le fais par passion mais aussi pour le défi. J'aime presque autant m'entraîner que cultiver mes amitiés.

Chiara - Je suis ingénieur en gestion. J'équilibre la partie plus rationnelle de moi-même avec une passion débridée pour les sports d'adrénaline comme le ski, le ski alpin et le wakeboard. Et bien sûr les vélos.

Stefania - Je travaille dans l'atelier familial. J'aime le sport, le ski en particulier, mais je n'aime vraiment pas rester à l'intérieur. Heureusement, je vis dans les Langhe, un endroit fantastique qui me permet de passer tout mon temps sur la moto.

D'où vient votre passion pour les motos ?

Stefania - C'est mon père qui m'a transmis sa passion pour les moteurs en général. Pilote de slalom, il a toujours eu un faible pour les voitures. Alors que moi, dès mon plus jeune âge, j'ai toujours préféré les motos, et dès que j'ai pu, j'en ai acheté une.

Mariaelena - Pour moi aussi, cela vient de la famille. Mon grand-père a piloté les premières motos Morini. Mon père est également motocycliste. Au début, il n'était pas convaincu de me laisser faire de la moto, mais heureusement, il s'est radouci !

Chiara - Je suis de Bologne, j'ai donc grandi avec le mythe des collines de Bologne et de Ducati. À 14 ans, j'ai passé mon permis et, après trois mois de harcèlement constant, mon père a cédé et m'a acheté un scooter. Je l'ai beaucoup utilisé, je crois que j'ai fait quelque chose comme 30 000 km ! Puis, à l'âge de 24 ans, je suis passé au Monster. J'étais tellement obsédé que je l'ai acheté avant même d'avoir mon permis !

La passion qui vous a rendu célèbre. Tu te souviens de ce que tu as pensé la première fois que tu t'es vue, au DRE Rookie il y a un an ?

Mariaelena - Chiara est folle !

Chiara - Oh oui, j'étais tellement excitée, c'était ma première expérience sur la piste et je ne pouvais pas attendre !

Stefania - Nous nous sommes tellement amusées. C'était la première expérience sur la piste pour nous toutes, et après une certaine gêne initiale, nous en avons profité pleinement et très naturellement.

Mariaelena - Nous nous sommes immédiatement entendues, nous nous sommes donné des conseils tout au long de la journée, et même après cette expérience, nous sommes restées en contact. De là est née une amitié vraiment forte, et pouvoir partager la passion avec de vrais amis rend tout plus magique.

Chiara - Nous avons tous des âges différents et nous faisons tous des choses différentes. Si ce n'était pas pour Ducati, nous ne nous serions jamais rencontrés, mais nous sommes là, inséparables !

Quelle est votre moto ?

Chiara - Le Monster 695, mais je vais bientôt passer à la SuperSport 950. Je l'ai déjà commandée ! !!

Stefania - Le Monster 821.

Mariaelena - La moto dont j'ai toujours rêvé : le Full Throttle Scrambler.

Et à quelle fréquence l'utilises-tu ?

Mariaelena - Tout le temps, même en hiver ! L'assurance est toujours active, car pour moi il serait impensable d'avoir un week-end ensoleillé sans faire un tour sur la moto.

Chiara - Comme moi, je n'ai jamais gelé l'assurance. Je vais toujours au travail à vélo, quel que soit le temps !

Stefania - Malheureusement, ici à Turin, nous devons rester sur place pendant les mois les plus froids. Mais à partir de mars, je l'utilise toujours dès que l'occasion se présente.

Quel type de motocycliste êtes-vous ? Sportif, amateur de voyages, aventurier ?

Stefania - Pour moi, le mieux, c'est un week-end sur les routes de montagne et les cols alpins, mais la piste m'excite et je veux y retourner dès que possible. Et puis, en été, il ne faut pas manquer mon voyage en moto de 10 à 15 jours.

Chiara - A Bologne, il y a la Futa, si tu es un motard de Bologne, tu ne peux pas ne pas aller à la Futa le week-end ! Mais mon rêve est sur la piste, j'aime vraiment ça et j'aime les motos de piste. J'ai aussi commencé à sortir sur des mini-motos pour améliorer mon pilotage.

Mariaelena - J'aime beaucoup les sorties le week-end, la piste me donne une incroyable poussée d'adrénaline mais pour moi le tout-terrain c'est la liberté totale. J'adore ça et je veux apprendre à danser sur les chemins de terre comme les vrais pilotes off-road.

L'expérience de pilotage dont vous rêvez ?

Mariaelena - Le Chica Loca, un rallye féminin couru dans le désert d'Oman. C'est pourquoi j'ai commencé à faire du cross-country il y a un an.

Chiara - Stefi et moi sommes plutôt des amoureux du tarmac. Donc pour moi, le rêve est de faire le meilleur temps à Misano ou au Mugello.

Stefania - Le Mugello est le circuit idéal, j'y suis déjà allée avec Dario Marchetti sur la biplace et c'est vraiment fantastique. En ce qui concerne les voyages, après être passée par la Forêt Noire, les Balkans et la France, j'aimerais aller au Cap Nord.

The first time you never forget

Comment était-ce de piloter une Ducati pour la première fois ?

Mariaelena - Exaltant ! Mon père l'a ramené à la maison et m'a dit : "La voilà, c'est ta Ducati". J'ai pleuré d'émotion. Une émotion unique.

Chiara - J'ai toujours eu de l'affection pour le Monster, mais j'avais peur de ne pas pouvoir le conduire. Quand je l'ai pris et que je l'ai regardé devant moi, je ne pouvais pas y croire. J'ai eu une boule dans la gorge.

Stefania - J'ai toujours voulu un Monster, et quand j'ai enfin eu mon 821, j'ai senti qu'il était à moi immédiatement.

Et y a-t-il une Ducati de rêve ?

Stefania - La Streetfighter V4.

Chiara - Une Ducati supersport pour s'amuser encore plus, la Panigale V2.

Mariaelena - La Multistrada, parce que c'est la moto parfaite pour profiter des voyages et aussi pour le tout-terrain.

Trois mots sur le nouveau Monster.

Stefania - Facile à piloter, très léger, très amusant.

Chiara - La réponse à l'accélérateur est folle parce qu'il est si léger. Il est si facile à manier qu'on a l'impression d'être sur un vélo, c'est-à-dire avant d'ouvrir la poignée des gaz ! Mais avec la puissance, elle vous donne beaucoup de confiance. À chaque tour, elle vous fait aller de plus en plus loin, ce qui, dans mon cas, signifiait mon premier frottement de genou sur la piste. C'était magnifique, presque émouvant ! Mais si j'avais été sur une autre moto, je ne pense pas que j'aurais été capable de le faire !

Mariaelena - C'était une découverte folle. C'est une moto vraiment intuitive, elle fait que même des gens comme moi avec peu d'expérience de la piste se sentent libres et en sécurité.

En tant que Ducatista, qu'est-ce que cela vous a fait de vivre une journée de piste sur le nouveau Monster ?

Stefania - Magnifique, presque surréaliste. Nous étions tous un peu nerveux au début, mais ensuite, grâce aux photographes et au personnel de Ducati, tout s'est déroulé très naturellement.

Mariaelena - Une grande satisfaction. Être appelé par Ducati pour faire ce que nous aimons le plus est un rêve devenu réalité.

Chiara - C'était génial parce que nous étions toutes les trois, nous avions la piste pour nous toutes seules et nous étions donc très motivées. Je le referais cinquante fois !

Ensemble, c'est encore plus amusant.

Vos followers vous voient rouler sur la Scrambler, la Panigale, la Monster... Vous montrez ainsi que vous êtes en phase avec des motos très différentes !

Chiara - Oui, beaucoup de gens nous contactent pour nous demander comment va la moto, comment en tirer le meilleur parti... Une merveilleuse communauté s'est créée, composée non seulement de filles mais aussi de beaucoup de garçons. Des gens qui se sont attachés au groupe et qui sont heureux quand ils nous voient ensemble !

Mariaelena - Partager tes passions avec Chiara et Stefania transmet de l'énergie et de la positivité et c'est quelque chose que tout le monde transmet. Les filles te prennent en exemple et les garçons reconnaissent ta passion et ton engagement. Il n'y a pas de plus grande satisfaction !

Stefania - Beaucoup de filles m'écrivent sur les médias sociaux pour me demander des conseils. Les femmes peuvent tout faire si elles le veulent, et c'est un message que je suis heureuse de faire passer !

Petit à petit, nous retrouvons notre liberté, y compris celle de remonter sur le vélo. Comment allez-vous l'utiliser ? Quels sont vos prochains événements ?

Stefania - Dans quelques jours, je serai de retour sur la piste, et j'ai hâte ! Ensuite, je m'offrirai un beau tour du Passo della Futa, de Raticosa et de la Toscane.

Chiara - Mariaelena et moi sommes allées au Days of Joy Scrambler à Cesenatico. Dès que ma nouvelle SuperSport 950 arrivera, je vais en profiter au maximum, peut-être avec une expérience sur circuit !

Mariaelena - Sans aucun doute les Journées de la Joie et un peu d'off-road sain sur l'île d'Elbe. Et puis finalement un week-end à deux à Bologne !

Et si quelqu'un n'était pas sûr de la sincérité de votre amitié, après cette interview, il ne devrait plus avoir aucun doute ! Il ne reste plus qu'une chose à expliquer : pourquoi Ducati ?

Mariaelena - Ducati est le mythe. Le rêve de tous les amoureux de la moto. Il y a beaucoup de motos dans le monde, mais les Ducati sont uniques, vous pouvez les repérer à un kilomètre.

Stefania - Pour moi, Ducati est LA moto. La Rossa que tu vois quand tu es enfant et qui reste avec toi pour toujours.

Chiara - Ducati parce que je suis de Bologne, et que Ducati est une source de fierté. Et puis parce que les Ducati combinent élégance, puissance et agressivité. C'est la moto avec un B majuscule.

Chiara, Mariaelena et Stefania Chiara, Marialena et Stefania En piste avec le Monstre : premier contact !
Chiara, Mariaelena et Stefania Chiara, Marialena et Stefania En piste avec le Monstre : le plaisir continue !
Subscribe to the Ducati newsletter

By entering your email address you will always be up to date with the latest Ducati news and promotions.

At any time you can complete your registration and create your profile on MyDucati section to receive personalised communications and access all features. 

Enter a valid email address