Pecco Bagnaia et Ducati s'imposent au GP d'Espagne à Jerez de la Frontera. Cinquième Jack Miller

 Pour la deuxième année consécutive, Ducati s'impose au Circuito de Jerez - Angel Nieto, étape aujourd'hui du GP d'Espagne, sixième manche du Championnat du Monde MotoGP 2022. Après la victoire de Jack Miller l'an dernier, c'est cette fois Francesco Bagnaia (deuxième en 2021) qui a porté la Desmosedici GP sur la plus haute marche du podium, s'avérant être le dominateur absolu du week-end andalou.

Le pilote du Team Ducati Lenovo a décroché hier une pole position record, et dans le GP d'aujourd'hui, il s'est à nouveau imposé, prenant la tête au premier virage. Bagnaia a ensuite été capable de maintenir un rythme incroyable, gérant l'avantage sur Fabio Quartararo jusqu'à la ligne d'arrivée. C'est la cinquième victoire de Bagnaia en MotoGP et sa première dans la catégorie reine cette année. Grâce au résultat d'aujourd'hui, le pilote italien remonte à la cinquième place du classement général, ce qui le place à 33 points du leader Quartararo.

Jack Miller a également réalisé une bonne performance en franchissant la ligne d'arrivée en cinquième position. Après s'être élancé de la 4e place sur la grille, le pilote australien s'est immédiatement hissé à la 3e place, mais vers la fin de la course, il a été dépassé d'abord par Márquez, puis par Aleix Espargaro. Miller entame alors un duel acharné avec Márquez pour la quatrième place, dans lequel l'Espagnol prend le dessus. Après le GP d'Espagne, Jack est onzième au championnat, à 47 points du leader, tandis que Ducati mène toujours le classement des constructeurs avec 42 points.

Francesco Bagnaia (#63 Ducati Lenovo Team) - 1er

"Je suis ému. La première victoire l'année dernière à Aragon était certainement très importante, mais celle d'aujourd'hui était encore plus belle et beaucoup plus difficile. Nous sortons d'une période difficile au cours de laquelle, pour diverses raisons, nous n'avons jamais pu montrer notre réel potentiel, mais ici, je savais que nous étions dans les bonnes conditions pour bien faire. Nous avons travaillé dur depuis le Qatar, et finalement, aujourd'hui, nous sommes arrivés prêts pour la course. J'ai poussé très fort et j'ai fait des tours réguliers tout au long des 25 tours. Je suis fier du travail accompli, non seulement avec mon équipe, que je remercie, mais aussi à la maison avec l'Académie et ma famille !"

Jack Miller (#43 Ducati Lenovo Team) - 5ème

"Savoir que vous avez Marc Marquez derrière vous pendant 22 tours n'est certainement pas une situation facile à gérer, mais malgré la pression, je pense avoir bien roulé aujourd'hui ! J'étais avec Pecco et Quartararo pendant les quatre premiers tours, mais ensuite je n'ai pas pu maintenir le même rythme. J'ai tout donné et j'ai essayé de me concentrer uniquement sur ma course. Dès le départ, j'ai eu quelques problèmes pour garder la bonne ligne au virage 5 et à la fin, Marc m'a passé là. Après qu'Aleix nous ait passé tous les deux, Marc et moi avons eu une bonne bataille dans le dernier tour. Je suis assez heureux : nous nous sommes battus pour le podium et avons obtenu un résultat positif, et avec l'expérience d'aujourd'hui, nous ne pouvons que nous améliorer à l'avenir. Félicitations à Pecco ! Il a vraiment fait une belle course".

Luigi Dall'Igna (Directeur Général de Ducati Corse)

"Pecco a fait une course incroyable, et cette victoire a certainement plusieurs significations. Après l'incroyable qualification d'hier, il était important de bien faire à nouveau aujourd'hui. Je suis sûr qu'il aurait pu faire bien au Portugal aussi, mais c'était génial de le voir en forme et se battre pour la victoire à nouveau. Nous sommes ravis car aujourd'hui, nous avons enfin pu montrer le vrai potentiel de notre moto. Jack a également fait une bonne course, et jusqu'à cinq tours de la fin, il se battait pour le podium. Félicitations encore à Pecco, et merci à tout le personnel de Ducati Corse pour leur travail !"

Demain, les pilotes MotoGP resteront à Jerez de la Frontera pour une journée d'essais collectifs d'après course, tandis que le GP de France aura lieu du 13 au 15 mai au Circuit Bugatti du Mans.