Nouvelle Multistrada V4

Carnet de voyages

Regardez plus loin, là où votre imagination vous emmène

À chacun son rêve, son roadtrip, son objectif, mais toujours en Multistrada V4

Sur cette page, découvrez les roadtrips de rêve d’autres Ducatistis, pour mieux préparer les vôtres. À travers ces récits d’aventuriers expérimentés, plongez au cœur de l’univers de la Multistrada V4 et des roadtrips dans le monde entier. La Multistrada V4 dans son élément, partout et par tous les temps. Ne laissez pas la météo ou les embûches vous arrêter, si votre route est bloquée, passez par les chemins ! 

Il est toujours bon de faire un check-up de sa Multistrada avant de partir. Tension de chaine, état des pneus... et bien d’autres conseils que nous vous invitons à découvrir par écrit, mais aussi en vidéo. 

Rêvez, préparez puis vivez l’aventure au guidon de votre Multistrada V4. 

Préparer son futur voyage à moto

Préparer un voyage, c'est déjà voyager avant même les premiers kilomètres. On voyage par la pensée lorsqu'on déplie la carte de sa future destination, lorsqu'on regarde les photos des paysages, lorsqu'on feuillette son guide touristique. On s'imagine alors rouler sur cette route en lacets, planter sa tente dans ce décors splendide ou encore gouter des saveurs inconnues.

Préparer un voyage demande un peu d'organisation mais apporte beaucoup de plaisir.

Choisir sa destination

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour le choix de la destination : votre temps disponible, la météo suivant la saison, le modèle de votre moto, votre expérience de pilotage, votre budget... Le choix de la destination et le type d'itinéraire (sur route ou off-road) demandera une préparation bien différente. Entre un tour de Bretagne de quelques jours par la route et un tour du Maroc par les anciennes pistes du Dakar, la logistique et l'équipement n'auront pas grand chose en commun. 

Définir le type de Roadtrip
  • Choisir le nombre de personnes / motos
  • Choisir la durée : demi-journée, journée, week-end, semaine, mois
  • Choisir l'objectif : roulage, visite géographique, historique, architecturale 
  • Définir le type de roadtrip : itinérant / fixe / mixte
  • Choisir son terrain : route / chemin / mixte
Choisir sa destination

Une fois le type de Roadtrip établi, choisissez une destination qui vous intéresse et qui respecte les critères que vous venez d'établir. Pensez à bien prendre en compte les temps et kilomètres de liaison nécessaires pour rejoindre la zone que vous souhaitez explorer !

Définir son budget

Le budget peut varier énormément d'un Roadtrip à un autre en fonction de vos envies, voici quelques éléments de dépenses à anticiper avant votre départ pour mieux préparer votre aventure :

  • Hébergement et nourriture : Hôtel / Camping / Bivouac ; Restaurant / Pique-nique / Apéritif
  • Essence : à estimer en fontion du type de routes empruntées 
  • Préparation moto : entretien, liquides, consommables
Choisir sa trace
  • Repérer et sélectionner des points d'intérêt dans la zone : points de vue, cols, musées, villages historiques...
  • Repérer les routes magnifiques à emprunter dans la région.
  • Repérer les hotels, bivouacs ou campings pour passer vos nuits en fonction de vos envies et de votre budget.
Choisir son rythme

Grâce aux points d'intérêts et aux lieux de couchage que vous aurez repérés, vous pouvez maintenant définir les étapes de votre Roadtrip. Il est important de bien choisir ces étapes car elles vont définir le rythme de vos journées. Pour cela, l'idéal est d'avoir un groupe homogène. Si ce n'est pas le cas, placez la moto avec le moins de rythme juste derrière l'ouvreur alors que la plus rapide ferme la file. 

Prenez également en compte la durée de votre Roadtrip pour en définir le rythme. Vous pourrez peut être rouler 450km une journée isolée mais mieux vaut prévoir aux alentours de 350km lors d'un roadtrip sur plusieurs jours (à adapter selon l'objectif de votre voyage). Si possible, prévoyez un échappatoire en cas de problème technique ou de météo particulièrement capricieuse.

Quelques outils pour vous aider
  • Pour préparer sa trace : Via Michelin / Google Map / Google StreetView / Carte papier / TomTom
  • Quelques routes sensationnelles : https://bit.ly/3bWcyY3
  • Repérer les points d'intérêt : site internet des offices de tourisme locaux

Voyage par la route

Checklist : préparation de votre moto pour la route

Pneumatiques

Partir avec des pneus en bon état, type Pirelli Scorpion Trail II ou, si vous empruntez un chemin ou deux, Scorpion Rally STR.

Fluides

Contrôler le niveau des fluides (huile moteur, freins, refroidissement, embrayage).

Entretien

Vérifier le carnet d'entretien grâce à l'application mobile "MyDucati App" et passer chez un distributeur Ducati officiel si nécessaire pour une révision.

Batterie

Contrôler la batterie pour des démarrages faciles à froid.

Chaîne

Vérifier la tension de chaîne, penser à la graisser régulièrement (tous les 500km environ).

Visserie

Contrôler toutes les vis pouvant prendre du jeu facilement (rétroviseurs, sélecteur, repose-pieds, pédale de frein, leviers...).

Utilitaire

Prévoir un kit de réparation de crevaison, de l'huile moteur, de la graisse à chaîne, des outils, des colliers rilsan et de l'adhésif.

Bagagerie

Adapter sa bagagerie à ses besoins (Valises, sacoche de réservoir, top-case).

Poids

Faire une étude de stabilité et de poids en cas de chargement important. 

Vérifier la charge maximale de sa moto grâce à sa carte grise et celle des pneus en lisant leurs flancs. 

Répartir le poids équitablement de chaque côté tout en le gardant le plus bas possible.

Santé

Prévoir une trousse de secours à jour.

Pneumatiques

Partir avec des pneus en bon état, type Pirelli Scorpion Trail II ou, si vous empruntez un chemin ou deux, Scorpion Rally STR.

Fluides

Contrôler le niveau des fluides (huile moteur, freins, refroidissement, embrayage).

Entretien

Vérifier le carnet d'entretien grâce à l'application mobile "MyDucati App" et passer chez un distributeur Ducati officiel si nécessaire pour une révision.

Batterie

Contrôler la batterie pour des démarrages faciles à froid.

Chaîne

Vérifier la tension de chaîne, penser à la graisser régulièrement (tous les 500km environ).

Visserie

Contrôler toutes les vis pouvant prendre du jeu facilement (rétroviseurs, sélecteur, repose-pieds, pédale de frein, leviers...).

Utilitaire

Prévoir un kit de réparation de crevaison, de l'huile moteur, de la graisse à chaîne, des outils, des colliers rilsan et de l'adhésif.

Bagagerie

Adapter sa bagagerie à ses besoins (Valises, sacoche de réservoir, top-case).

Poids

Faire une étude de stabilité et de poids en cas de chargement important. 

Vérifier la charge maximale de sa moto grâce à sa carte grise et celle des pneus en lisant leurs flancs. 

Répartir le poids équitablement de chaque côté tout en le gardant le plus bas possible.

Santé

Prévoir une trousse de secours à jour.

L'équipement pilote route

Sur route en Touring, la mobilité est moins importante qu'en tout-terrain. Profitez-en pour choisir un équipement plus près du corps et légèrement plus rigide. En plus d'une meilleure sécurité, votre style sera plus élégant une fois le pied à terre ! Et pour vous réchauffer en hiver, ou vous garder au frais en été, les vêtements techniques Ducati amélioreront votre confort lors de votre roadtrip !

Voyage tout-terrain

Checklist : préparation de votre moto pour le tout-terrain

Pneumatiques

Les pistes caillouteuses useront très vite les pneus, il est indispensable de partir avec des pneus neufs (type Pirelli Scorpion Rally). 

Sur terrain accidenté, un pneu arrière fait environ 3 000km. Le double pour l'avant. 

Suivant la durée du voyage, prévoir un changement à mi-parcours en commandant à l'avance les pneus à un garage sur l'itinéraire. 

Protections

En tout-terrain, les chocs sont plus fréquents, il est donc préférable d'installer des crashbars et un sabot pour protéger votre moto des cailloux.

Prévoir également des leviers de freins et d'embrayages supplémentaires car il arrive souvent de les casser lors des chutes à basse vitesse pouvant survenir en off-road.

Fluides

Contrôler le niveau des fluides (vidange huile moteur, freins, refroidissement, embrayage).

Entretien

Vérifier le carnet d'entretien grâce à l'application mobile "MyDucati App" et passer chez un distributeur Ducati officiel si nécessaire pour une révision.

Batterie

Contrôler la batterie pour des démarrages faciles à froid.

Chaîne

Vérifier la tension de chaîne et penser à la graisser régulièrement car en tout-terrain, la poussière viendra rapidement la salir.

Visserie

Contrôler toutes les vis pouvant prendre du jeu facilement (rétroviseurs, sélecteur, repose-pieds, pédale de frein, leviers...). La pratique du tout-terrain génère beaucoup de vibrations qui peuvent accélérer ce phénomène.

Utilitaire

Prévoir d'emporter un matériel de réparation de crevaison efficace, de l'huile moteur, de la graisse à chaîne, des outils, des colliers rilsan et de l'adhésif.

Bagagerie

Privilégier une bagagerie souple qui vous gènera moins lors de franchissements ou sur des chemins étroits.

Poids

Faire une étude de stabilité et de poids en cas de chargement important. 

Vérifier la charge maximale de sa moto grâce à sa carte grise et celle des pneus en lisant leur flancs. 

Répartir le poids équitablement de chaque côté tout en le gardant le plus bas possible. 

Santé

Prévoir une trousse de secours à jour.

Pneumatiques

Les pistes caillouteuses useront très vite les pneus, il est indispensable de partir avec des pneus neufs (type Pirelli Scorpion Rally). 

Sur terrain accidenté, un pneu arrière fait environ 3 000km. Le double pour l'avant. 

Suivant la durée du voyage, prévoir un changement à mi-parcours en commandant à l'avance les pneus à un garage sur l'itinéraire. 

Protections

En tout-terrain, les chocs sont plus fréquents, il est donc préférable d'installer des crashbars et un sabot pour protéger votre moto des cailloux.

Prévoir également des leviers de freins et d'embrayages supplémentaires car il arrive souvent de les casser lors des chutes à basse vitesse pouvant survenir en off-road.

Fluides

Contrôler le niveau des fluides (vidange huile moteur, freins, refroidissement, embrayage).

Entretien

Vérifier le carnet d'entretien grâce à l'application mobile "MyDucati App" et passer chez un distributeur Ducati officiel si nécessaire pour une révision.

Batterie

Contrôler la batterie pour des démarrages faciles à froid.

Chaîne

Vérifier la tension de chaîne et penser à la graisser régulièrement car en tout-terrain, la poussière viendra rapidement la salir.

Visserie

Contrôler toutes les vis pouvant prendre du jeu facilement (rétroviseurs, sélecteur, repose-pieds, pédale de frein, leviers...). La pratique du tout-terrain génère beaucoup de vibrations qui peuvent accélérer ce phénomène.

Utilitaire

Prévoir d'emporter un matériel de réparation de crevaison efficace, de l'huile moteur, de la graisse à chaîne, des outils, des colliers rilsan et de l'adhésif.

Bagagerie

Privilégier une bagagerie souple qui vous gènera moins lors de franchissements ou sur des chemins étroits.

Poids

Faire une étude de stabilité et de poids en cas de chargement important. 

Vérifier la charge maximale de sa moto grâce à sa carte grise et celle des pneus en lisant leur flancs. 

Répartir le poids équitablement de chaque côté tout en le gardant le plus bas possible. 

Santé

Prévoir une trousse de secours à jour.

L'équipement pilote tout-terrain

En tout-terrain, vous aurez besoin de mobilité sur votre moto pour franchir tous les obstacles et tracer votre propre route. Privilégiez-donc un équipement plus souple permettant des mouvements amples. Montrez votre style d'aventurier ! Et pour gagner toujours plus en confort au guidon de votre moto, optez pour des sous-vêtements techniques Ducati. Respirants, ils vous aideront à rester frais après un franchissement physique ou pendant une section technique.

Et vous ? Comment vivez-vous l’expérience Multistrada V4 ?

Avec la Multistrada V4, l’expression « Ne jamais en voir le bout » prends un tout autre sens.

 Au guidon d’une Multistrada V4, l’aventure ne s’arrête jamais ! Restez 4Ever Multistrada avec une garantie étendue à 4 ans, pour partir l’esprit léger, quels que soient les défis à relever. 

Rouler en Multistrada V4, c’est également repousser les limites, et notamment celle du contrôle de jeu aux soupapes. Vous voulez faire le tour du monde ? Faites-le ! Vous pourrez même faire des détours. Ce contrôle n'est à effectuer qu'au bout de 60 000km, soit presque 1 fois et demi le tour de la Terre.

Inscrivez-vous à la newsletter

Saisissez votre courriel et vous serez toujours informé sur les nouveautés et les promotions Ducati.

Vous pouvez à tout moment compléter votre inscription et créer votre profil sur Ducati.com pour recevoir des communications personnalisées et accéder à toutes les fonctionnalités.

Saisissez un courriel valide