Cook Neilson

Cook Neilson a été inscrit dans le livre d'histoire de Ducati pour sa splendide victoire sur le circuit de Daytona en 1977 au guidon de la California Hot Rod, une 750 SS préparée par son ami Phil Schilling. C'était la première fois qu'une moto italienne remportait une course de motos dérivées de la production standard aux Etats-Unis, un événement qui a contribué à booster les ventes de Ducati de l'autre côté de l'Atlantique. Au milieu des années 70, la seule moto Ducati commercialisée aux Etats-Unis était le Scrambler, un modèle tout terrain importé par les frères Berliner. 

Les choses prennent un tournant en 1977, grâce à l'extraordinaire victoire de Cook Neilson sur le circuit ovale de Daytona.

Ce pilote nord-américain est également journaliste pour le magazine Cycle, spécialisé dans le motocyclisme. Et grâce à cela, Neilson a démontré sa connaissance des caractéristiques de Ducati, une marque qui le fascinait depuis longtemps. 

Les lecteurs de son magazine pouvaient consulter des tests comparatifs de motos italiennes et japonaises, méticuleusement préparés et impartiaux. 

Depuis son plus jeune âge, Cook avait été captivé par le son particulier des moteurs bicylindres Harley-Davidson. En 1973, il a essayé une Ducati 750 GT pour un article du magazine comparant les motos et a immédiatement compris le caractère et l'attrait de cette moto. La similitude entre les moteurs dotés d'un système de soupapes desmodromiques et ceux de Harley-Davidson (alors non seulement producteur de motos personnalisées mais aussi de modèles de course pour la piste) a permis à Cook d'adapter rapidement son style de course aux caractéristiques particulières de la Ducati. Il est particulièrement surpris par le fait que, tout en ayant moins de puissance par rapport aux motos concurrentes, la GT se révèle plus incisive sur la piste. 

En 1975, Cook veut s'essayer à la prestigieuse course du Daytona Speedway, ouverte exclusivement aux motos dérivées de la production. Il s'agit d'un événement particulier dans le monde de la course américaine en raison des courbes paraboliques traîtresses qui donnent lieu à des compétitions tout à fait spectaculaires. 

Une seule erreur et, en quelques secondes, un pilote, et les fans, pouvaient passer de l'euphorie à la panique la plus totale. 

La Ducati que Neilson pilotait était la 750 SS, élue par les lecteurs de Cycle comme la favorite pour la victoire finale. C'était un pari risqué - c'était une chose d'être la favorite d'un point de vue strictement théorique, c'en était une autre d'être à la hauteur des attentes sur la piste dans une course aux enjeux aussi élevés. Mais comme l'a dit Neilson, "il faut espérer que ceux qui travaillent dur sont aussi ceux qui ont de la chance".

C'est pourquoi Cook a confié la préparation de la moto à son ami Phil Shilling, un Italien passionné de moto et journaliste tout comme lui. Tous deux avaient le rêve de gagner Daytona avec une Ducati préparée et pilotée par eux-mêmes. 

Ils choisissent d'appeler leur moto la California Hot Rod.

C'était une sacrée entreprise : les participants à cette course légendaire comprenaient des 4 cylindres japonais, des BMW assistées directement par l'usine allemande, sans oublier des pilotes bien plus expérimentés que le journaliste américain. Lorsque la moto est prête à prendre la piste pour les premiers essais, Cook et son ami se rendent compte que le châssis ne supporte pas l'augmentation de puissance et risque de se briser pendant la course. Lorsque le problème a finalement été résolu, Cook semblait optimiste quant à ses chances de réaliser un bon spectacle. 

Pendant la course, la Ducati s'est comportée à la perfection. Une fois, dans un excès de force, Cook est sorti de la piste mais a pu y revenir, et à partir de là, il a roulé beaucoup plus prudemment dans les zones les plus insidieuses de la piste. Cette expérience lui a permis d'identifier les caractéristiques de sa moto sur lesquelles il devait le plus compter : sa grande stabilité et l'aérodynamisme du carénage. Ces qualités sont un avantage dans les lignes droites du circuit de Daytona, comme il aura l'occasion de le démontrer l'année suivante. 

En 1976, une nouvelle catégorie est inaugurée : "Production". Peuvent y participer les motos de série avec quelques modifications autorisées par le règlement technique. Cela favorise les équipes aux moyens modestes comme celle de Neilson, qui peut enfin entrevoir la possibilité de réaliser son rêve. Pourtant, s'il veut gagner, il doit améliorer les performances de sa Ducati. 

Outre l'augmentation de la cylindrée à 883 cc, Schilling s'est efforcé d'améliorer chaque partie de la moto.

La préparation minutieuse a transformé sa Ducati en une moto de course puissante, Neilson parvenant à se classer troisième derrière les deux BMW officielles. Il semblait que l'équipe avait trouvé une bonne approche du développement technique de la moto. Schilling a également bénéficié de l'expérience de l'équipe espagnole Grau-Canella, vainqueur en 1975 des "24 heures de Montjuich" avec une Ducati 860. La moto a finalement atteint 90 CV, mais elle a surtout été mise au point par un châssis très équilibré. 

Le 11 mars 1977, Neilson prend le départ de la course de Daytona. Malgré les périls de la Kawasaki de Dave Emde et de la Kawasaki Yoshimura de Wes Cooley, la Ducati franchit la ligne d'arrivée en premier, la victoire permettant à l'équipe américaine de réaliser son rêve. Fabio Taglioni, ingénieur de cette fantastique moto, et les ouvriers de l'usine de Bologne organisent une grande fête pour ce triomphe monumental : une Ducati a gagné une course de haut niveau de l'autre côté de l'Atlantique ! 

Et pour couronner le tout, une autre 750 SS avec Kurt Liedman à son bord a obtenu une excellente 7ème place dans la course. La victoire de Cook n'était pas tout à fait aussi sensationnelle que celle de Paul Smart à Imola en 1972 ou de Mike Hailwood sur l'île de Man en 1978, mais c'était une étape importante pour Ducati aux USA, faisant connaître le nom, l'histoire et la passion de ces incroyables motos italiennes et suscitant leur admiration.

Inscrivez-vous à la newsletter

Saisissez votre courriel et vous serez toujours informé sur les nouveautés et les promotions Ducati.

Vous pouvez à tout moment compléter votre inscription et créer votre profil sur Ducati.com pour recevoir des communications personnalisées et accéder à toutes les fonctionnalités.

Vous consentez à la politique de confidentialité
Saisissez un courriel valide